La carte terminée est activée du 3 au 27 mai à la Galerie Bleue à Vence pour partager et recevoir de nouveaux témoignages.

Les témoignages d’expériences sensorielles vécues au contact de la nature et des paysages du territoire, sont inscrits sur la carte.

Paysage sensible, ce sont aussi des rencontres avec les éleveuses et les éleveurs, les habitants et les habitantes du Col de Vence qui sont les acteurs du territoire. Se rencontrer, pour que la parole puisse avoir le temps de se déployer, et enregistrer leurs témoignages sur le paysage vécu dans sa quotidienneté.

Ici avec Pénélope Purtell du Ranch Fort Apache.

Premiers essais à l’encre de chine pour le dessin de la carte.

Depuis le lancement du projet le 1er février, les témoignages arrivent sur la boite mail paysagesensible@gmail.com .

Ils sont tous différents comme le sont les expériences et les sensibilités des participant.e.s.

Chacun reçoit une réponse.

C’est l’occasion d’échanger autour du projet, de demander parfois des précisions sur le lieu où se situe l’expérience, ou de réveiller des souvenirs sensoriels.